Tumbling

Le Tumbling peut être pratiqué en compétition à partir de 9 ans et jusqu'à une trentaine d'années. Toutefois, il n'est pas indispensable de débuter la discipline très jeune. Commencer par la Gymnastique Artistique permet d'obtenir une bonne formation de base et de ne rejoindre le Tumbling que vers 11 ans. Cette activité constitue une reconversion très abordable pour les gymnastes. Après une phase d'adaptation au matériel et d'ajustement technique, leur progression est en général rapide et leur permet d'enchaîner des acrobaties qu'ils n'auraient pas pu réaliser sur un praticable de Gymnastique Artistique.

Les qualités recherchées en Tumbling

Les qualités requises pour la pratique du Tumbling sont la puissance, la tonicité, la coordination et la technique. La précision et la qualité des placements sont nécessaires pour réussir toute acrobatie.

Le Tumbling permet en outre de développer coordination, force et vitesse.

Un sport pour les acrobates...

Cette discipline est conseillée à tout gymnaste qui aime plus particulièrement le saut de cheval ou le sol, ainsi qu'à tous les acrobates en herbe avides d'émotions fortes, de sensations de vitesse et de rotation dans l'espace.

Cette discipline est toutefois déconseillée aux personnes souffrant de problèmes du dos de type spondylo (problème au niveau des vertèbres), car le cumul des impulsions risque d'accentuer le phénomène si l'athlète ne bénéficie pas d'une préparation physique adéquate.

... Mais ouvert à tous

Auparavant, cette discipline restait plus particulièrement une activité de compétition. Aujourd'hui, avec l'apparition de nouveaux matériels tel le fast-track (piste en toile de trampoline) ou la piste gonflable, l'accueil des plus jeunes et la pratique de loisir ont été facilités. Le matériel est plus souple, plus abordable et moins traumatisant. Il favorise ainsi l'accès à l'acrobatie et offre une dimension ludique plus importante et nécessaire à la pratique de loisir.

La piste de Tumbling mesurait 30 mètres de long à ses débuts. Elle mesure aujourd'hui 25 mètres de long pour 1m70 à 2m de large. Sa conception a varié selon les périodes. Tout a été essayé : de la piste en bois à celle en skis, en passant par les ressorts, jusqu'à entrer aujourd'hui dans une nouvelle ère, celle des matériaux composites. Actuellement, la piste est en effet constituée de barres en fibre de verre sur lesquelles sont placés 10 cm de mousse à forte densité et une moquette. Une prise d'élan de 10 à 11 mètres précède la piste. Elle est généralement en bois, mais peut parfois rebondir tel un prolongement de la piste.

L'aire de réception est de 6m x 3m pour une épaisseur de mousse de 30 cm. Toutefois, la zone de réception des athlètes n'est que de 4m x 2m.

D'autres types de matériel permettent une pratique de la discipline pour les plus jeunes et facilitent l'accès à l'acrobatie. Dans cette gamme, on retrouve le fast-track (piste en toile de trampoline) et la piste gonflable.

1 1
8
7
2 1
6
4

Date de dernière mise à jour : 29/06/2016